opération: « l’eau, c’est la vie »

logo-facebook

Opération: « l’eau, c’est la vie »

Terre d’Errance vous demande de vous mobiliser en écrivant une nouvelle fois au maire de Norrent-Fontes.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’à Norrent-Fontes, 2 des 4 baraquements ont brûlé, fin avril.
Le nombre de personnes présentes au camp reste à peu près le même: entre 120 et 150 dans les deux baraquements restants et dans des tentes.

Le 13 mai dernier, a eu lieu une rencontre en sous-préf de Béthune avec le sous-préfet, la DDCS, le maire de NF et son premier adjoint, l’association Habitat Insertion et Terre d’Errance.
Nous n’avons rien obtenu:
– aucune solution pour l’eau (les exilés ont actuellement moins de 5l d’eau par jour et par personne alors que l’OMS en recommande 20)
– ni pour la mise à l’abri,(les exilés s’abritent sous des tentes qui ne sont pas adaptées et qui sont posées sur un terrain privé)
– aucune réflexion commune pour un meilleur vivre ensemble.
– rien d’autre qu’une accusation d’être responsables d’un appel d’air, (les exilés viendraient à Norrent-Fontes à cause de la douche hebdomadaire que nous organisons et pour les vêtement usés que nous distribuons)
– rien d’autre qu’une aide à Habitat Insertion pour l’hiver 2015, à utiliser de suite, pas pour aider les exilés mais pour qu’un travailleur social arrondisse les angles avec la population (pendant quelques mois seulement et sans avoir aucune garantie d’avoir la même enveloppe pour faire face à l’hiver prochain.)

Le manque d’eau est donc toujours un problème à Norrent-Fontes et le restera si nous ne mettons pas la pression, si nous ne faisons rien d’autre que de nous épuiser à faire des aller-retours avec des jerrycans.
En guise de première réponse aux refus du maire et du sous-préfet, Terre d’Errance vous demande de bien vouloir envoyer un message au maire de Norrent-Fontes, pour:
1/ Lui rappeler que non, la douche hebdomadaire organisée par Terre d’Errance n’est pas à l’origine de la présence de migrants en transit dans son village (ils sont là parce qu’il y a l’aire de service de l’A26 où ils tentent chaque soir d’entrer dans les camions qui s’y arrêtent)
2/ Lui demander à nouveau de faire en sorte que les droits, la dignité et la vie humaine soit respectés dans son village, en mettant en place une distribution d’eau adaptée aux besoins des personnes qui survivent dans le bidonville.

Mairie de Norrent-Fontes:
téléphone: 03 21 02 04 23
fax: 03.21.02.02.54
Mail: contact@norrent-fontes.fr

Adresse
2, rue du 11 novembre
62120 Norrent-Fontes

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s