Le Préfet du Pas-de-Calais veut faire disparaitre le campement des réfugiés à Norrent-Fontes


Le Préfet du Pas-de-Calais veut faire disparaitre le campement des réfugiés à Norrent-Fontes

Par un courrier en date du 24 décembre, le Préfet du Pas de Calais met en effet en demeure le maire de Norrent-Fontes de démanteler un camp de réfugiés dans sa commune :

Un extrait du courrier de Pierre de BOUSQUET, Préfet du Pas-de-Calais :

« Dans ces conditions eu égard aux troubles graves et manifestes que le campement est de nature à occasionner à l’ordre public, particulièrement si de nouveaux migrants en situation irrégulière devaient être amenés à l’occuper de nouveau, je vous demande et vous mets en demeure dans un délai d’un mois suivant la réception de cette lettre, de prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire disparaitre le campement en cause et d’interdire à l’avenir l’utilisation de cette parcelle ou de toute autre parcelle du territoire communal, pour faciliter le franchissement clandestin de la frontière avec la Grande Bretagne. »

La réponse de Marc BOULNOIS, maire de Norrent-Fontes

1-     Nous dénonçons le procédé : l’état menant sa politique absurde d’immigration n’a qu’à en assumer les conséquences. Il est hors de question d’utiliser le maire de Norrent-Fontes pour faire la chasse à l’homme. Nous sommes un village solidaire !

2-     Nous dénonçons les arguments : l’état sanitaire est maintenu par l’effort des bénévoles, des infirmiers, de la commune pour l’eau, des communes voisines pour les douches et de la communauté Artois Lys pour les déchets. L’état n’a jamais aidé quand les températures descendaient en dessous de zéro. Ce sont les bénévoles et la commune qui accueillent les personnes aujourd’hui ! Le trouble à l’ordre public n’est pas généré par le campement. Les migrants sont de passage à Norrent-Fontes et ouvrent les camions pour passer en Angleterre depuis plus de 10 ans avec ou sans campement. Ce sont bien les politiques de la France et de l’Europe qui génèrent ces situations

3-      Nous étudions dès aujourd’hui le dépôt d’un recours devant le tribunal administratif sur la forme comme sur le fond concernant cette « saute d’humeur ».

4-      Nous réitérons notre demande au préfet d’aider la commune de Norrent-Fontes comme celle de Calais pour l’accueil cet hiver. L’état a octroyé 100 000 € à la maire de Calais (UMP) pour l’accueil hivernal des migrants.

5-     Nous en appelons à la mobilisation des maires, des élus départementaux et régionaux, des députés, des sénateurs, des députés européens, pour intervenir auprès du préfet pour qu’il lève sa mise en demeure et apporte une aide financière à la commune de Norrent-Fontes.



Publicités

2 commentaires sur “Le Préfet du Pas-de-Calais veut faire disparaitre le campement des réfugiés à Norrent-Fontes

  1. Un simple geste de soutien à tous ceux et celles qui mettent l’HUMAIN avant toute autre considération dans cette société où la honte d’être français me réduirait presque au silence ! merci à vous de ne pas vous résigner mais d’avoir le courage d’agir, entre la souffrance physique et morale de nos semblables (appelés ici »migrants ») et ces procédures inadmissibles de nos politiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s