Le Jungle-tour à Saint-Omer

La Voix du Nord – jeudi 08.07.2010

Le Jungle-tour a quitté Saint-Omer, hier à 10 h 30, après une escale la veille, …

à Tatinghem. Seize cyclistes ont pris le départ vers Calais. Ce parcours, lancé par des associations, traverse la région et fait étape dans les jungles, ces campements de fortune de migrants.

Une affiche « Jungle-tour » dans le dos, Nicole Loriau, d’Amnesty International, distribue un tract à une passante qui s’interroge devant ce groupe de vélos. Outre la militante lilloise, on trouve une jeune Nantaise, travailleur social, un jeune Lillois engagé pour les sans-papiers, ou encore Philippe Wannesson, de l’association calaisienne la Marmitte aux idées.

À Tatinghem, où la municipalité a mis à disposition une salle pour la nuit, les cyclistes ont rencontré une dizaine d’« exilés ». « Ils sont sensibles à notre action, mais cela sort de leur horizon habituel », explique Philippe Wannesson. Un petit euphémisme pour dire que cela paraît peut-être un peu « farfelu ».

Le relais est assuré par les bénévoles locaux qui soutiennent les migrants. Brigitte, par exemple, pour qui l’événement est une bouffée d’air, un temps de convivialité aussi. « On voit que nous ne sommes pas seuls. » Créer du lien entre associations, partager les expériences, sensibiliser la population, tels sont les objectifs du tour, qui après Calais doit rallier Dunkerque, Bailleul puis Lille. •

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s