Assemblée générale de Terre d’Errance Steenvoorde

L’indicateur – mercredi 03.02.2010

L’association poursuit son action

Vendredi soir, l’association qui vient en aide aux migrants accueillis à Steenvoorde, Terre d’Errance, tenait son assemblée générale au centre social.

Damien Defrance, président de l’association, a retracé la première année d’existence de Terre d’Errance Steenvoorde. L’association a vu le jour en novembre 2008 après une réunion publique. La première année n’a pas été sans embûche, comme l’incendie d’une tente en février 2009. Mais l’association n’a pas baissé les bras. Les bénévoles continuent de travailler ardemment pour permettre aux Erythréens de passage de trouver « une terre d’espérance, un lieu de fraternité ». Après la fermeture du camp en mai 2009, les bénévoles ont continué d’offrir des gestes ordinaires puis en octobre, le camp a réouvert avec l’accord de la municipalité. Afin de faire fonctionner le camp sans gêner la population, l’association Terre d’Errance s’est organisée en service. Lors de l’assemblée générale, chaque référent est venu présenter sa mission au sein de l’association. Tous ou presque manquent de bénévoles pour un service parfait et équilibré. Des dons en nature sont aussi les bienvenus : papier toilette, produits hygiéniques, vêtements, nourriture. Seuls les médicaments sont refusés. Un partenariat avec les pharmacies permet de fournir l’infirmerie de l’association. Les dons financiers sont la principale ressource de l’association. En 2009, Terre d’Errance a perçu plus de 11000 euros de dons, venant de toute la France. Une partie de cet argent sert à aider les demandeurs d’asile.
A l’issue de cette assemblée générale, Jean-Pierre Bataille, maire, s’est dit « fier d’être le maire d’une commune où ses habitants viennent en aide à une population en transit ». Il a souligné « la difficulté intellectuelle à être le gardien de la loi » quand on est élu. « Pour moi, ce n’est sûrement pas une difficulté philosophique donner enrichit plus qu’il ne coûte ». Pour ce qui est du camp, en réponse à une question dans l’assistance, le maire a rappelé qu’il fermerait à la mi-avril. « Ca ne doit pas devenir un camp officiel. Il doit avoir un caractère temporaire. Mais sachez qu’on ne vous laissera jamais tomber quelque soit le jour de l’année » concluait le premier magistrat.

Le nouveau bureau de Terre d’Errance : Damien Defrance, président ; Bertrand Lener, vice-président ; Bernadette Pladys, secrétaire ; Olivier Sulmon, secrétaire-adjoint ; Pascal Ryckebusch, trésorier ; Fabrice Duhoo, trésorier adjoint.

L’Indicateur

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s