À Angers, un 3e squat de demandeurs d’asile déjà plein

Ouest France – dimanche 10 janvier 2010

À Angers, un 3e squat de demandeurs d’asile déjà plein


Bénévoles et demandeurs d’asile effectuent des petits travaux d’aménagement.

Et de trois ! Après 70 personnes à la Roseraie, 60 à Verneau, une quarantaine d’Africains occupent le 16 rue du Port-de-l’Ancre.

Angers, une terre d’accueil saturée. Il n’y a plus aucune place au 115, la structure d’urgence, ni au Cada, centre d’accueil des demandeurs d’asile. « Alors, nous n’avons pas d’autres choix que d’occuper des immeubles ou maisons vides, affirme un membre du collectif angevin. Pas question de rester dehors en cette période hivernale. »

Les Africains logés dans ce 3e squat sont originaires du Soudan, Erythrée, Ethiopie, Somalie, Egypte et Guinée. « Nous sommes en danger dans nos pays respectifs et nous avons choisi la France pour nous protéger. »

En fait sans domicile fixe, sans adresse, les demandeurs d’asile ne peuvent pas entamer leurs démarches. Jeudi dernier, la mairie a demandé au juge des référés du tribunal de grande instance d’Angers de prononcer leur expulsion. Le magistrat donnera sa réponse jeudi 14. En attendant, le 16 rue du Port-de-l’Ancre s’organise. Les occupants et des bénévoles cloisonnent, équipent et effectuent des petits travaux d’aménagement. Mais déjà, le collectif angevin appelle à une manifestation, samedi 16, à 15 h, devant la mairie d’Angers.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s