L’asile, ce parcours du combattant

L’humanité – le 21 décembre 2009

L’asile, ce parcours du combattant

Le Conseil d’État a validé la demande d’un migrant afghan, qui était contestée par Éric Besson.

« Si un Afghan fait une demande pour rester en France, on peut regarder naturellement. Mais là, ils veulent passer en Angleterre. Donc, on a pris la décision d’appliquer la loi. » C’est ainsi que Nicolas Sarkozy a justifié, mercredi dernier sur Canal Plus, le renvoi par charter mardi de neuf Afghans. La loi pourtant, et notamment celle qui encadre les demandes d’asile, est pourtant souvent bafouée par l’État lui-même, comme l’a souligné fin novembre un collectif d’associations qui a enquêté dans six préfectures d’Île-de-France.

Dans ce contexte, la décision rendue par le Conseil d’État en fin de semaine dernière constitue une petite victoire pour les associations. Ainsi le juge des référés du Conseil a-t-il débouté le ministère de l’Immigration. Celui-ci contestait à un migrant afghan, arrêté lors du démantèlement de la jungle, à Calais, le droit de déposer une demande d’asile en France, au prétexte qu’il avait pour objectif initial de se rendre en Grande-Bretagne. Saïd Sultan Khaïl, qui affirme avoir quitté l’Afghanistan en juillet 2008 et être entré en France clandestinement un an plus tard, avait été transféré au centre de rétention de Nîmes, où il avait présenté sa demande, jugée « abusive » par le préfet, mais recevable par le tribunal administratif. C’est donc désormais l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui devra statuer sur son sort.

Par ailleurs, quatre mois jour pour jour après l’évacuation du square Villemin, à Paris, la situation des migrants continue de susciter l’inquiétude. « Alors que Paris est atteint par une vague de froid, une centaine d’exilés afghans dorment toujours sous les ponts du canal Saint-Martin, et l’État ne fait rien », s’alarme Rémi Féraud, le maire (PS) du 10e arrondissement. « J’invite M. Apparu (secrétaire d’État au Logement – NDLR) à venir se rendre compte par lui-même » de la situation, a ajouté Rémi Féraud.

Alexandre Fache

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s