La France expulse neuf Afghans vers Kaboul

AFP – 16/12/2009

La France expulse neuf Afghans vers Kaboul malgré un vent de protestations

De Sardar AHMAD (AFP)

KABOUL — Neuf Afghans ont été expulsés de France mardi soir à bord d’un avion britannique vers Kaboul, où ils sont arrivés mercredi, en dépit des protestations contre la décision de Paris de maintenir ces renvois vers un pays en guerre.

L’avion transportant les neuf expulsés, affrété par ministre britannique de l’Intérieur, a atterri à Kaboul à la mi-journée, a annoncé à l’AFP Noor Sarwary, un responsable d’AGEF, l’ONG allemande chargée d’accueillir les expulsés et d’aider à leur réinsertion.

Le ministre français de l’Immigration Eric Besson a indiqué que l’appareil transportait 21 autres Afghans expulsés de Grande Bretagne.

Concernant les neuf Afghans en situation irrégulière expulsés de France, le ministre a précisé que huit d’entre eux n’avaient pas demandé le statut de réfugié et que le neuvième avait vu sa demande de droit d’asile rejetée.

Les expulsés, pour beaucoup âgés d’une vingtaine d’années, sont sortis de l’aéroport l’air fatigué et triste, a constaté un journaliste de l’AFP.

« Je suis arrivé là-bas (en France) il y a six mois, puis j’ai été arrêté un jour », a déclaré à l’AFP l’un d’eux, Waheedullah, 20 ans, originaire de la province de Kunar (est), un des bastions des insurgés talibans.

« Je ne peux pas rentrer » car « j’avais beaucoup de problèmes en Afghanistan avec les talibans », a-t-il lancé, en disant avoir « dépensé 12.000 euros pour aller » en France.

Un autre expulsé, Torab Aslam, 30 ans, est originaire de la province du Logar, un autre bastion taliban, situé lui aux portes de Kaboul.

« Il y a beaucoup de talibans dans le Logar. Ils ont capturé mon frère, qu’ils retiennent prisonnier depuis trois ans. Je ne sais pas qui faire », a-t-il raconté. Il dit être arrivé en France « il y a quatre mois » après avoir dépensé « 1.300.000 roupies pakistanaises » (10.500 euros environ).

Nazir Jabarkhail, 19 ans, vient lui de Jalalabad, la grande ville de l’est afghan. Il a passé « un an et demi en Grèce » avant d’arriver en France, où il a été arrêté au bout de « sept jours ». « Je ne voulais pas revenir, mais ils m’ont forcé », a-t-il raconté. Que va-t-il faire maintenant? « Je ne sais pas ».

Eric Besson a assuré qu’aucune des personnes expulsées de France « n’est originaire des régions du sud de l’Afghanistan qui sont les plus troublées ».

« Le seul fait que le pays d’origine soit en guerre ne vaut titre de séjour dans aucun des grands pays développés », s’est-il défendu alors qu’il est accusé de mener une politique « indigne » en expulsant des personnes fuyant la guerre.

Le ministre a assuré lors d’une conférence de presse que toutes les procédures « ont été respectées », alors que les modalités de la mise en oeuvre de cette expulsion font l’objet d’un différend entre Paris et Kaboul.

Aucun clandestin ne peut être expulsé s’il n’est pas identifié par les autorités de son pays qui lui délivrent un laissez-passer de réadmission.

Or l’ambassadeur d’Afghanistan à Paris, Omar Samad, a déclaré à l’AFP que les neuf expulsés n’avaient pas reçu de laissez-passer des autorités de Kaboul car ils étaient renvoyés contre leur gré.

Le diplomate a affirmé qu’il n’y avait « pas d’accord entre Paris et Kaboul permettant un laissez-passer européen » évoqué par le ministre français.

A l’Assemblée nationale où s’est ouvert un débat sur l’Afghanistan, les députés de gauche ont critiqué l’expulsion des neuf Afghans. A la tribune, le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a assuré qu’il se « battrait pour que le nombre des Afghans (notamment pour des études, ndlr) accueillis soit supérieur au nombre de ceux qui devront partir ».

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s