Angres : les bénévoles parlent de pressions, la police dément

La Voix du Nord – mardi 17.11.2009

Angres : les bénévoles parlent de pressions, la police dément

Selon des bénévoles du collectif Fraternité migrants, la police ferait pression sur les propriétaires de terrain à Angres (à côté de Lens) pour qu’il déposent plainte. Des Vietnamiens, en séjour irrégulier, sont installés depuis septembre sur sept parcelles d’un bois appartenant à six propriétaires distincts.

Un de ces propriétaires a été convoqué deux fois par la police au début du mois. Comme il refusait de porter plainte, les policiers lui auraient dit deux choses. D’abord qu’en cas de dégradations, il ne pourrait pas avoir de recours. Mais surtout, toujours selon ce propriétaire, qu’il s’agissait d’une forme d’aide au séjour irrégulier, ce qui est un délit.

//

De son côté, la police dément. Jointe hier, la direction départementale de la sécurité publique expliquait : « Il n’y a aucune pression. On recueille les intentions des propriétaires. S’ils ont envie que ça perdure, on laisse perdurer. Si les propriétaires déposent plainte, ils déposent plainte. Mais on ne va pas les obliger. »

S. R.

Source

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s