Calais : les locaux de la rue de Moscou s’ouvrent aux migrants

La Voix du Nord – samedi 17.10.2009

Jeudi, les locaux de la rue de Moscou s’ouvrent aux migrants

À partir de jeudi, les locaux de la rue de Moscou, dédiés à la distribution des repas …
, seront gérés par les associations. Retour sur le conseil des migrants.

Gestion. – De 13 h à 15 h et de 18 h à 20 h. « En dehors de ces horaires, les locaux seront fermés », assure Natacha Bouchart qui confie les clés de la rue de Moscou à La Belle Étoile, Salam et l’Auberge des migrants à partir de jeudi.

Plan grand froid. – Dès que le niveau 2 sera atteint, la salle du BCMO sera ouverte pour accueillir les personnes qui dorment dehors : « Les collectivités ont une obligation à partir du niveau 1, pas 2 », précise la maire.

Accueil personnes fragilisées. – Entre l’État, le Secours catholique et la ville, c’est le statu quo : « Seule la ville a fait une avancée en installant des douches sur l’aire d’accueil des gens du voyage », continue Natacha Bouchart, qui rappelle que l’État devait trouver un terrain en dehors de Calais pour le Secours catholique, afin que cette association puisse accueillir les personnes fragiles… et en échange, abandonner son projet route de Saint-Omer. « Nous venons de proposer un terrain au Secours catholique, dans une zone peu fréquentée. À l’association d’apporter une réponse. » Seule. – « Le Calaisis ne fait pas partie de la Région… » Natacha Bouchart parle de « scandale » lorsqu’elle évoque sa motion déposée cette semaine. Elle voulait que les conseillers régionaux expriment leur solidarité « à l’égard de la population du Calaisis face à la question de la présence des migrants » en « demandant une action commune des élus en direction du gouvernement britannique afin de faire évoluer les accords… » PS, Verts, PC et extrême droite ont refusé d’appuyer cette demande. •

L. R.

Source

Publicités

Un commentaire sur “Calais : les locaux de la rue de Moscou s’ouvrent aux migrants

  1. le conseil régional a refusé apporté son soutien à une motion qui n’est qu’un simple courant d’air. rien dans cette motion n’attaque la mise en pratique de la fermeture des frontières: les accords Sarkozy/ BLUNKET.

    La maire de Calais et l’UMP veulent se dédouaner de l’accusation d’une atteinte aux droits humains qu’ils ont commis et continuent de commettre en attaquant les petits squats et abris.

    Bouchart est scandalisée comme Besson est indigné et Hortefeux honnête, et Sarkozy pas du tout d’accord pour les privilèges de naissance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s