Calais : les Afghans menacés de «retours forcés»

LibéLille – 20/07/2009

A Calais, les Afghans menacés de «retours forcés»

IMMIGRATION – Gérard Gavory, sous-préfet de Calais, annonce ses projets d’expulsions de migrants Afghans et de Kurdes d’Irak vers leur pays. Ils ne dément ni ne confirme la rumeur de démantèlement de la «jungle» de la zone des dunes de Calais demain.

L’association Salam craint que la «jungle» soit démantelée demain. Qu’en est-il?

Il y a des rumeurs qui courent. On verra si la rumeur est fondée ou non. Ce qui est sûr, c’est que ça va se faire, et que quand on le fera, on ne le criera pas sur les toits. Nous y travaillons. Elle doit doit être démantelée avant la fin de l’année, c’est une opération très lourde. Raser c’est facile, on veut que ce soit fait dans de bonnes conditions. Il y aura ensuite plusieurs options : les demandes d’asile, les retours volontaires (contre 2000 euros, en plus des frais de voyage, ndlr), mais aussi, je ne le cache pas, des retours forcés.

Des retours forcés pour quelles nationalités?

Les Afghans par exemple. Les Britanniques en font partir 80 par mois, et que je sache, la Grande-Bretagne n’est pas moins démocratique que la France.

L’Afghanistan est en guerre.

On ne les emmène pas vers la mort, mais vers des zones pacifiées. Le retour se passe dans des conditions sûres, avec le HCR et l’OIM(1). En organisant un retour, on enverra un signal fort aux Afghans. Ils se sentent pour l’instant en impunité totale à Calais.

Les Kurdes d’Irak sont ils susceptibles de retour forcé aussi?

Les trois provinces kurdes d’Irak sont sûres. Il y a déjà des retours.

Comment se passent les demandes d’asile à Calais?

Depuis le 5 mai, 170 personnes ont été reçues aux permanences de la sous-préfectures, à raison de deux jours par semaine. Cinquante et une ont été identifiées par leurs empreintes digitales comme étant passées par les bornes Eurodac en Grèce et en Italie. Cinquante sept ont des empreintes effacées (les migrants se brûlent ou se coupent la peau des doigts en espérant ne pas être identifiés, ndlr). Trente et un on reçu une autorisation provisoire de séjour, 29 sont déjà en Centre d’accueil pour demandeur d’asile.

Les gens dont les empreintes ont été repérées ne peuvent plus espérer obtenir l’asile en France?

Le HCR demande une souplesse. Nous avons fait remonter cette demande au ministère.

Les associations parlent de 1500 à 2000 migrants à Calais. Combien sont-ils selon vos informations?

Environ 600 dans la jungle, sur la zone des dunes, et en tout entre 1000 et 1200 à Calais et alentour.

Recueilli par Haydée Sabéran

(1) Le Haut commissariat au réfugiés, et l’Office international des migrations.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s