L’UNHCR se plaint au gouvernement italien du traitement d’immigrants

Article AFP – 14/07/09

L’UNHCR se plaint au gouvernement italien du traitement d’immigrants

GENEVE (AFP) — L’Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) s’est plaint mardi auprès du gouvernement italien à la suite d’allégations « préoccupantes » selon lesquelles des immigrants clandestins interceptés en Méditerranée auraient subi des mauvais traitements.

Réagissant à ces propos, le ministre italien des Affaires européennes Andrea Ronchi a indiqué avoir « lu avec stupeur la lettre de l’UNHCR qui lance de lourdes accusations contre le gouvernement », estimant que l’agence « devrait avoir honte » pour « ces accusations répugnantes et fausses », selon des propos rapportés par l’agence Ansa.

Une embarcation transportant 82 immigrants clandestins, principalement originaires d’Erythrée, a été interceptée le 1er juillet près de l’île italienne de Lampedusa (sud). Les immigrants ont été transférés sur un navire libyen puis renvoyés en Libye, a déclaré mardi le bureau du Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés.

« D’après l’évaluation de la situation en Erythrée faite par l’UNHCR et les entretiens menés avec les personnes concernées, il apparaît clairement qu’un grand nombre d’individus appartenant à ce groupe ont besoin d’une protection internationale », a souligné le porte-parole de l’UNHCR, Ron Redmond.

Au cours d’entretiens avec les immigrants dans des centres de détention en Libye, le personnel de l’UNHCR a recueilli des « témoignages préoccupants » selon lesquels le personnel (de la marine italienne) aurait eu recours à la force pour transférer certains d’entre eux sur le navire libyen. Six personnes auraient été blessées, a ajouté M. Redmond.

Des immigrants ont également accusé la marine italienne de ne pas leur avoir donné de nourriture pendant les douze heures de traversée. En outre, certains de leurs biens personnels, dont des documents, auraient été saisis.

« Au regard de la gravité de ces allégations, l’UNHCR a adressé une lettre au gouvernement italien, dans laquelle elle réclame des précisions sur la façon dont ont été traitées les personnes renvoyées en Libye et demande que les normes internationales soient respectées », a expliqué M. Redmond aux journalistes.

Pour le ministre italien Andrea Ronchi, « il s’agit d’accusations hâtives, fausses, démagogiques, offensantes et répugnantes qui blessent nos forces armées qui chaque jour démontrent dans le monde leur moralité, leur humanité, leurs compétences et leurs sacrifices ».

« Ce qui nous laisse le plus perplexe est que le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés ait publié un communiqué sans avoir effectué de vérifications auprès des autorités italiennes concernant la version des témoignages recueillis », a ajouté le ministre des Affaires européennes, estimant que l’UNHCR « devrait s’excuser auprès de l’Italie ».

Les immigrants clandestins, qui ont passé quatre jours en mer avant d’être recueillis, se trouvent désormais dans des centres de détention en Libye. Ils avaient été découverts après avoir envoyé un message de détresse, selon l’agence Ansa.

L’UNHCR a été très critique sur l’accord passé entre l’Italie et la Libye, qui permet à la marine italienne d’intercepter des immigrants clandestins en mer et de les renvoyer en Libye, où commence généralement leur voyage vers l’Europe.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s