Daily Nord : Au pays des migrants

Par Nicolas Montard • 19 mai, 2009

 Chaque semaine ou presque, ils apparaissent dans les colonnes des journaux. Depuis maintenant plus de 10 ans, les migrants de Calais sont l’une des réalités les plus criantes de notre région. Ils seraient près de 1 200 sur le littoral actuellement à attendre le passage vers l’Eldorado présumé anglais. Le temps d’un reportage grand format, DailyNord est parti à la rencontre de ces Afghans, Erythréens, Irakiens, Iraniens, Soudanais qui pensent que leur vie sera meilleure de l’autre côté de la Manche. A leurs côtés, quand les pouvoirs publics ferment les yeux, des bénévoles les aident à retrouver un peu d’humanité dans un monde qui ne sait pas quoi proposer à ces hommes, femmes et enfants chassés de leurs pays par la misère ou la violence.

Au pays des migrants (1) : les étoiles du midi

Midi et soir, deux associations fournissent des repas chauds aux migrants de Calais. Reportage en compagnie des bénévoles de La Belle Etoile, à l’heure du midi. Lire cet article et regarder le diaporama photos

Au pays des migrants (2) : les femmes et les enfants dehors

Plusieurs fois par semaine, Mariam et les bénévoles du Secours catholique organisent une distribution de thé à l’entrée des squats et de la “jungle”. Avant de ramener femmes et enfants, de plus en plus nombreux sur le littoral calaisien, dans un local pour déjeuner, cuisiner, tricoter et jouer… Lire cet article et regarder le diaporama photos

Au pays des migrants (3) : la “jungle”, en attendant

La “jungle”. C’est ainsi que les Afghans surnomment leur campement de fortune, aux portes de Calais. Nous nous y sommes rendus afin d’observer leurs conditions de vie. Bienvenue au bidonville. Lire cet article et regarder le diaporama photos

Au pays des migrants (4) : une vie dans un sac poubelle

Une fois toutes les deux semaines, le collectif C’Sur distribue des vêtements à près de 450 réfugiés. Nous avons passé une journée en leur compagnie. Lire cet article et regarder le diaporama photos

– Au pays des migrants (5) : Norrent-Fontes, base arrière vers l’Angleterre

Les campements de fortune se sont multipliés sur le littoral, mais aussi dans les terres, à proximité des aires d’autoroute. Reportage le temps d’un après-midi à Norrent-Fontes où bénévoles et pouvoirs publics locaux tentent de rendre la vie d’Erythréens plus facile à vivre. Lire cet article et regarder le diaporama photos

D’autres reportages sont en cours.  Retrouvez le prochain la semaine du 22 juin.
 Source
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s