Près de 150 migrants interpellés à Calais deux jours avant une visite de Besson

 

AFP – 21/04/2009

 

Près de 150 migrants interpellés à Calais deux jours avant une visite de Besson

CALAIS (AFP) — Près de 300 policiers et gendarmes ont mené mardi matin une importante opération dans une zone de squats de migrants à Calais, où près de 150 d’entre eux ont été interpellés, selon la préfecture du Pas-de-Calais.

Cette opération, menée sur réquisition du procureur de Boulogne-sur-Mer, intervient à deux jours d’une visite du ministre de l’Immigration Eric Besson, prévue jeudi à Calais où affluent des centaines de migrants illégaux qui cherchent à passer en Grande-Bretagne. M. Besson entend « faire part de ses analyses et de ses propositions ».

Dans la nuit de lundi à mardi, des gendarmes avaient également interpellé 33 autres personnes sur des aires d’autoroutes de la région de Calais, et onze autres près de Saint-Omer, selon la préfecture.

Les interpellations sont « vraiment pour démanteler les filières, c’est une opération de déstabilisation des filières, pour essayer de trouver des passeurs », a indiqué une porte-parole de la préfecture.

Les quelque 200 personnes au total arrêtées, parmi lesquelles beaucoup se déclarent Afghans, ont notamment été placées en garde à vue à Calais, Coquelles, Boulogne et Lille.

Débutée peu après 07H00, l’opération autour du principal campement à Calais s’est terminée vers 10H30, selon la préfecture. Un périmètre de sécurité avait été déployé autour de la zone.

« On est coincés, la démocratie fonctionne bien », a ironisé Jean-Claude Lenoir, bénévole du Collectif C-Sur (soutien d’urgence aux réfugiés), maintenu derrière le périmètre.

« Depuis huit jours, ça a été des gazages incessants. Ils sont au squat des Afghans, dans la zone des dunes de Calais », a-t-il témoigné, indiquant que des cars de police étaient visibles.

Le ministre de l’Immigration Eric Besson s’était rendu à Calais le 27 janvier, lors d’une de ses premières sorties après sa nomination à ce ministère. Il s’était engagé à apporter des solutions concrètes avant le 1er mai.

Sa visite avait été notamment sollicitée par la maire UMP de Calais, Natacha Bouchart, soulignant la « situation intenable » de sa ville qui doit faire face à un afflux de migrants venus pour la plupart du Moyen-Orient.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s