Quatre pays demandent l’aide de Bruxelles

Le Figaro – 26/02/2009

Quatre pays demandent l’aide de Bruxelles

De notre correspondant à Bruxelles, Pierre Avril

L’Italie, la Grèce, Chypre et Malte réclament la solidarité des Vingt-Sept pour répondre à une situation qui les dépasse.

Submergés par l’afflux continu de clandestins sur leurs côtes, les principaux pays européens riverains de la Méditerranée, l’Italie, la Grèce, Chypre et Malte, ont lancé à leurs partenaires des Vingt-Sept un vibrant appel à l’aide : «Il y a urgence à passer aux actes», a déclaré jeudi le ministre de l’Intérieur maltais, Carmelo Bonnici, a l’occasion d’un Conseil européen à Bruxelles. Tour à tour, les quatre ministres concernés en ont appelé à la «solidarité» financière et politique des pays du Nord, afin de tenter de gérer un phénomène qui les dépasse. En 2008, selon le Haut-Commissariat aux réfugiés, plus de 67 000 immigrés ont traversé la Méditerranée pour demander l’asile en Europe. La moitié d’entre eux sont arrivés en Italie et à Malte.

Début 2009, en plein cœur de l’hiver, la situation a même empiré. Sur la petite île italienne de Lampedusa, ainsi que sur les côtes maltaises, des immigrants ont débarqué par centaines, provoquant un chaos sécuritaire. Il y a dix jours, 70 clandestins, notamment tunisiens, ont mis le feu à un centre de rétention de La Valette, la capitale maltaise, où, selon l’ONU, les conditions de détention ne «sont pas conformes aux droits de l’homme». Certains se sont échappés, tout comme à Lampedusa, où 700 immigrés, sur un total de 1300, ont fui un centre conçu pour accueillir… 850 personnes.

Pour l’instant, l’Europe colmate les brèches avec des rustines. En 2009, les quatre pays se voient mettre à disposition 9,8 milliards d’euros de fonds communautaires au titre de l’aide aux réfugiés. Dix autres milliards pourraient être consacrés à la surveillance de leurs frontières.

Refus des quotas

Pour sa part, la France a proposé d’accueillir sur son sol quatre-vingts immigrés aujourd’hui en transit à Malte, et qui ont obtenu un statut de protection internationale. «Nous voulons choisir ces personnes», précise un diplomate français, notamment sur la base de critères linguistiques et familiaux. Ils devraient pouvoir disposer de «facilités d’intégration ou bénéficier d’attaches en France», précise cette source. Mais ces initiatives restent isolées. La grande majorité des États membres refuse, comme les quatre pays méditerranéens le demandent, que Bruxelles alloue à l’échelle communautaire des «quotas» d’immigrés par pays : c’est le fameux principe du «partage du fardeau» migratoire.

D’autre part, ces mêmes pays méditerranéens souhaitent que l’Europe fasse pression sur les pays tiers d’où partent ou par lesquels transitent les clandestins, et les associent à l’effort de coopération. Malte en appelle au soutien de la Libye et de la Tunisie, aujourd’hui parcimonieux, voire inexistant. Chypre et la Grèce cherchent en vain l’appui de la Turquie, territoire de passage des réfugiés irakiens. De son côté, Bruxelles négocie des accords de réadmission avec le Maroc, l’Algérie et la Turquie, mais les discussions traînent en longueur, principalement avec Alger et à Ankara. Aucuns pourparlers ne sont engagés avec Tripoli.

Source

Publicités

Un commentaire sur “Quatre pays demandent l’aide de Bruxelles

  1. bjr mr madame. j ai des idés de creation chez moi au congo brazzaville:je viens au près de votre associations pour solicité une aide:pour creé un ou deux centres informatique au congo brazzaville si je peut avoir quelques postes informatique:ensemble unité centrale ecran plus clavier.merci pour votre bonne comprehensions a bientot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s