Norrent-Fontes : La bénévole de Terre d’errance raconte sa garde à vue

vendredi 27.02.2009 – La Voix du Nord

La bénévole de Terre d’errance raconte sa garde à vue

Sur le camp des migrants de Norrent-Fontes, tout le monde l’appelle « Monica ». Mercredi, cette bénévole active de l’association Terre d’errance a passé 10 heures en garde à vue au centre de rétention de la Police aux frontières, à Coquelles (notre édition d’hier). Monique Pouille revient sur cet épisode qui continue de faire des vagues.

> Comment s’est passée votre garde à vue ?
« Les policiers ont sonné chez moi à 7 h 45. Ils m’ont signalé que j’étais placée en garde à vue sur ordre du juge d’instruction de Béthune pour « aide aux migrants en situation irrégulière ». Après avoir visité toute la maison, ils m’ont laissé de faire ma toilette et m’ont conduite à Coquelles. Sur place, une dame m’a dit : « J’espère que vous allez collaborer car on sait tout ». J’ai d’abord attendu dans quatre ou cinq bureaux différents, puis on m’a placée en cellule jusqu’à 12 h 30. J’ai ensuite passé trois heures d’interrogatoires. Ils sont restés très corrects mais ça m’a vraiment secouée. C’était la première fois de ma vie que je me retrouvais en garde à vue. J’ai eu l’impression d’être une grande criminelle, alors que je n’ai fait qu’aider des migrants. »

> Qu’est-ce que les policiers attendaient de vous ?
« Déjà, ils étaient au courant de plein de choses sur moi et sur l’association, donc je suis sûre que mon téléphone était sur écoute depuis plusieurs mois. Ils m’ont montré des photos de migrants et m’ont demandé leurs prénoms. Ils voulaient que j’identifie les passeurs. Ils m’ont dit : « Vous avez forcément remarqué que certains restent plus longtemps et sont mieux habillés que les autres… ». Je leur ai répondu que, pour moi, c’était tous des malheureux, même si certains se font peut-être de l’argent. »

> Vous a-t-on reproché des activités illégales avec les migrants ?
« Ils m’ont demandée si je ne touchais pas d’argent des migrants, mais ils connaissaient bien la réponse. La seule chose qu’ils m’ont reprochée, c’est de recharger les téléphones portables des passeurs. Mais c’est impossible pour moi de faire une différence de traitements. Ils ont tous besoin d’aide. »

> Allez-vous continuer vos activités associatives ?
« Je continuerai à aider le camp. Mais je vais peut-être arrêter de recharger les portables. Quand je vois tous ces gens passer devant chez moi épuisés, passant leur temps à marcher, ça me révolte toujours autant. » •

PROPOS RECUEILLIS PAR SYLVAIN DELAGE

Source

Publicités

3 commentaires sur “Norrent-Fontes : La bénévole de Terre d’errance raconte sa garde à vue

  1. Tous les copains du centre social des Fossés Jean sont indignés par cette intervention policière nous sommes à vos côtés et faisons suivre l’information dans nos réseaux sur Colombes. N’hésitez pas à nous informer pour pouvoir agir avec vous. Pouvons nous organiser une pétition de soutien? Nous avons une réunion samedi 7mars à partir de 16h au centre social avec les copains du GISTI sur l’initiative que nous avons mené avec vous,vous êtes les bien venu. Amitié Jacques et Dominique.

  2. bonjour
    Au fur et à mesure de nos tournées, nous déplorons et montrons du doigt ce flicage incessant
    Ils nous arrivent parfois d’avoir honte de vivre de ce pays régit par les soi disant « droit de l’homme » qui s’amenuisent petit à petit
    Mais à savoir que des personnes comme vous existent, ça nous donne envie de continuer le combat pour une France plus juste
    ce que vous faîtes ,vous et les autres membres suscite le respect
    nous penserons à vous lorsque, à notre prochain concert , nous chanterons « quand nous étions noirs »
    cordiales salutations
    CLAUDE ET MARYLOU artistes

  3. Pingback: Aide aux migrants: la solidarité n’est plus un délit. « Terre d'Errance Steenvoorde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s