Des députés en visite au centre de rétention administrative de Coquelles

Des députés en visite au centre de rétention administrative de Coquelles

La Voix du Nord – mardi 10.02.2009

Hier matin, une mission d’information parlementaire est venue découvrir le centre de rétention administrative de Coquelles.

Deux semaines après la venue du ministre de l’Immigration Éric Besson, Thierry Mariani et George Pau-Langevin, respectivement député UMP du Vaucluse et députée PS de Paris, ont passé une matinée autour de la question des migrants hier à Coquelles. Accueillis par Gérard Gavory, sous-préfet, Marie-Hélène Justo, directrice départementale de la Police aux frontières, et Gilles Cocquempot, leur homologue de la 7e circonscription du Pas-de-Calais, ils ont visité le centre de rétention, objet de leur mission parlementaire, la salle d’audience et pris connaissance de la situation calaisienne en matière d’immigration.
Cette mission d’information parlementaire a été mise sur pied suite à l’incendie qui s’était produit au centre de rétention administrative de Vincennes, en juin dernier, à la demande du Parti socialiste et d’associations. Il s’agit de faire un point sur la réalité de ces centres. « Nous visitons la plupart des centres de rétention. La semaine dernière, nous avons vu celui de Mayotte. Nous avons aussi visité le CRA de Toulouse, celui de Marseille, le dépôt de Paris, indique George Pau-Langevin matériellement, sur celui de Coquelles, il n’y a rien à dire. » La députée de Paris était en revanche marquée par « la misère humaine », par la situation inextricable des migrants échoués à Calais, par la situation de ceux qui les encadrent : « Les gens qui participent à cette chaîne sont conscients de la limite de leur action », estime-t-elle. Peu disert à l’issue de la visite, Thierry Mariani, qui a été rapporteur du projet de loi sur l’immigration et auteur d’un très contesté amendement sur les tests ADN pour le regroupement familial, retient de sa visite « des magistrats satisfaits de la façon dont on rend la justice et de la décentralisation » de la salle d’audience.
À la suite de leurs visites dans les centres de rétention administrative, les deux députés rendront un rapport parlementaire et des « préconisations » sur leur organisation. • A. M.

Source

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s