Grèce : situation critique pour les demandeurs d’asile

« Situation critique des demandeurs d’asile en Grèce » commissaire Hammarberg

STRASBOURG (Conseil Europe), 4 fév 2009 AFP

La situation des demandeurs d’asile est « critique » en Grèce, estime le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg, dans un rapport publié mercredi à Strasbourg. Faisant état de « lacunes structurelles graves » en matière d’asile, il demande aux autorités d’améliorer d’urgence le système pour garantir le respect des normes internationales. Le document qui rend compte de sa visite dans ce pays en décembre 2008 constate l’insuffisance de la capacité d’accueil pour les demandeurs d’asile, notamment mineurs. « Les conditions de vie dans certains centres accueillant des migrants en situation irrégulière sont inacceptables », selon le commissaire. Il demande que les migrants, y compris les demandeurs d’asile et les mineurs non accompagnés, soient reçus « dans des conditions humaines ». Son rapport pointe du doigt le manque d’interprètes et l’absence d’assistance juridique pour les demandeurs d’asile. Il recommande des mesures concrètes pour garantir l’indépendance et l’efficacité de l’instance d’appel statuant dans les procédures de demande d’asile. Le Commissaire appelle également les autorités à bien appliquer les normes internationales sur la détention des étrangers et les retours forcés ainsi qu’à revoir l’accord de réadmission gréco-turc actuellement en vigueur. Il est indispensable d’améliorer la protection des réfugiés et l’accès à la procédure de demande d’asile, en particulier dans les régions frontalières telles que le département d’Evros où se trouvent des zones minées. Thomas Hammarberg est préoccupé par « le nombre important d’étrangers blessés ou tués sur ces champs de mines ». Il rappelle la Grèce à l’obligation de déminage et demande aux autorités d’apporter une aide rapide et généreuse aux victimes des mines, notamment les migrants. Les problèmes rencontrés en Grèce mettent en évidence la nécessité de mieux coordonner les politiques européennes relatives aux flux migratoires mixtes, estime le commissaire. M. Hammarberg salue cependant l’adoption récente d’une législation visant à offrir un régime de protection global aux demandeurs d’asile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s