Loon-Plage : destruction du camp

Arrestation massive de réfugiés et destruction de leurs abris. 16/12/2008

destruction-loonplage1

destruction-loonplage

En effet ils étaient prés de 80 réfugiés afghans et irakiens à « loger » dans des abris de fortunes, non loin du terminal ferry de Loon Plage, dans l’attente du passage en Angleterre.
Tôt ce matin, plus d’une quarantaine de policiers ont bouclé les campements pour ensuite vider de leurs occupants tentes et abris.
Les réfugiés qui avaient tenté un passage la veille étaient ; en plein sommeil ; lorsque tôt, ce matin ; ils étaient arrêtés puis transférés vers les commissariats.
C’est ensuite qu’un bulldozer est entré en action, détruisant ainsi cabanes, tentes et abris. C’est après trois heures de destruction massive et sans merci que le dernier coup de pelleteuse était donné, laissant ainsi un triste spectacle de désolation.
Le campement de Grande-Synthe situé à quelques kilomètres de Loon-Plage qui compte habituellement prés de 80 réfugiés était désert à notre arrivée.
Il semblerait qu’il ait été vidé de ses occupants quelque temps auparavant.
On s’attendait à ce qu’en cette période de grand froid, l’Etat donne une réponse moins odieuse et plus humaine à la grande détresse des réfugiés.

AÏSSA ZAIBET             MRAP DUNKERQUE

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s