Afghanistan : violations des droits de l’enfant

Afghanistan : Ban appelle les Taliban à cesser d’exploiter et d’enrôler des enfants

21 novembre 2008 – Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’inquiète des graves violations des droits de l’enfant par les parties au conflit en Afghanistan, dans un rapport rendu public vendredi, et appelle les Taliban et d’autres groupes armés antigouvernementaux à cesser d’exploiter et d’enrôler des enfants.

Le rapport remis au Conseil de sécurité et qui porte sur la période allant du 1er juillet 2007 au 15 août 2008 signale que des enfants ont été enrôlés et exploités par des groupes armés étatiques et non étatiques et que des groupes armés non étatiques tels que les Taliban continuent d’entraîner des enfants dont ils se servent notamment pour des attentats-suicides.

Il lève aussi le voile sur la détention, par les autorités afghanes et par les forces militaires internationales, d’enfants accusés d’association avec des groupes armés, et ce, en violation du droit afghan et des pratiques optimales acceptées au plan international. Le rapport décrit également la situation préoccupante que créent les attaques menées par des groupes armés non étatiques contre des écoles et des villages et dont les enfants sont de plus en plus souvent victimes, et atteste que de plus en plus d’enfants sont tués par mégarde lors d’opérations menées par les forces internationales et afghanes.

Dans ses recommandations, le Secrétaire général « engage tous les éléments antigouvernementaux parties au conflit à cesser immédiatement de se servir d’enfants, de les exploiter et de les enrôler. » « Je recommande également que les Forces nationales de sécurité afghanes mettent au point des procédures permettant de vérifier l’âge des candidats au recrutement, et de prendre les mesures appropriées pour améliorer la protection des enfants », ajoute-t-il.

M. Ban encourage également le gouvernement afghan à redoubler d’efforts pour traduire en justice tous les auteurs des crimes commis contre des enfants et à ratifier la Convention no 182 de l’Organisation internationale du travail (OIT). « Je lance un appel aux autorités afghanes pour qu’elles adoptent des textes de lois en vue de criminaliser le recrutement d’enfants dans le cadre de conflits armés et pour qu’elles envisagent d’adopter les lois requises pour donner effet au Statut de Rome de la Cour pénale internationale », écrit-il.

Le Secrétaire général engage aussi instamment les Taliban et les autres éléments antigouvernementaux « à mettre immédiatement un terme à leurs attaques contre la population civile, en particulier contre les enfants, ainsi que contre des objectifs civils. » Il exhorte « les forces militaires internationales et les Forces nationales de sécurité afghanes à améliorer leurs instructions permanentes et leurs règles d’engagement et de comportement pour y inclure en particulier des dispositions expresses de protection des enfants. »

Ban Ki-moon invite le gouvernement afghan à mettre en œuvre plus intégralement des lois et programmes visant à prévenir et à sanctionner la violence sexuelle ainsi qu’à aider les victimes, à surveiller les actes de violence sexuelle graves perpétrés à l’encontre de garçons comme de filles, et à se concerter avec son équipe en Afghanistan pour trouver le moyen de mettre un terme à des pratiques attentatoires telles que le « bacha baazi », avec l’appui des chefs religieux afghans et de la société civile.

rapport sur les enfants et les conflits armés en Afghanistan

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s