France info : Des migrants dans l’impasse

Des migrants dans l’impasse
France Info – 23 septembre 2008
 

Entre 1999 et 2002, le centre d’hébergement des migrants clandestins de Sangatte géré par la Croix Rouge, a vu transiter 60 000 personnes. Six ans après sa fermeture, les réfugiés sur la route de l’Angleterre sont toujours aussi nombreux. Et la situation de ces populations en attente le long du littoral de la Manche et de la mer du Nord ne s’est pas améliorée. Pire : le nombre des « jungles », ces campements de fortune au bord la mer, ne cesse de croître. C’est l’enquête de Nathalie Bourrus.

Au moment de la fermeture de Sangatte, le ministre de l’Intérieur de l’époque, Nicolas Sarkozy, avait promis de « régler avec humanité » un problème sensible. « Chacun se verra proposer une solution » assurait Nicolas Sarkozy. Mais cette question des migrants clandestins est un éternel recommencement.

Dans son rapport publié début septembre, la coordination française pour le droit d’asile (CFDA) accuse : « Contrairement à l’annonce de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, la fermeture du camp de Sangatte à Calais est loin d’avoir réglé le problème des exilés en transit dans le nord-ouest de la France ».

Les auteurs du rapport Olivier Clochard et Karen Akoka estiment entre 1000 et 1500 le nombre d’exilés originaires d’Afrique et d’Asie dans les différents campements informels et temporaires du littoral concerné. Ces migrants n’ont « pas de réel accès au dispositif d’hébergement d’urgence » tandis que le dispositif d’accueil des mineurs isolés étrangers est « saturé et inadapté ».

Face à cette situation, les associations sont « cantonnées à une assistance humanitaire » avec des « moyens dérisoires », souligne Patrick Delouvin, d’Amnesty international.

En attendant de pouvoir se cacher dans un camion en partance pour l’Angleterre, hommes, femmes et enfants survivent dans des cabanes de fortune, dans une insalubrité totale. De ce fait selon le CFDA, les droits élémentaires des migrants sont « bafoués ». Naguère circonscrite à Calais et Sangatte, la zone des « jungles » s’étend aujourd’hui jusqu’à Dunkerque.

Ecoutez en cliquant sur les liens audios de la page suivante : http://www.france-info.com/spip.php?article188671&theme=81&sous_theme=338

 

Publicités
par Association Terre d'Errance Posté dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s