Téteghem : camp de réfugiés, une triste réalité

C’est plus d’une cinquantaine de réfugiés qui vient de s’installer à Téteghem prés de Dunkerque.
Ce nouveau campement situé au bord de l’A16 , à quelques kilomètres seulement de la Belgique, accueille plus d’une cinquantaine de réfugiés.
Non loin de là : l’aire d’autoroute de Téteghem ; les camions et poids lourds y font un arrêt ;et de nuit, les réfugiés essentiellement de nationalité afghane, tentent leur chance pour embarquer clandestinement à bord des camions à destination de l’Angleterre.

Les Conditions d’hygiène et de santé sont bien évidemment déplorables : un grand nombre de refugiés a contracté la gale, plusieurs d’entre eux nécessite des soins, des plaies ouvertes sont laissées sans soins.
Il y a quelques jours, la destruction du squat et des tentes par la police a encore fragilisée la situation des réfugiés.

Dunkerque, le 14 Septembre 2008
AÏSSA ZAÏBET

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s