Des cow boys à Calais ???

Recrudescence des brutalités policières contre les Migrants à Calais:
la Police tire des coups de feu

Par l’association salam (Calais) samedi 27 septembre
 

Bénévole de l’association SALAM, Jean-Claude Lenoir a été témoin de nouvelles violences perpétrées par des policiers à l’encontre de migrants, jeudi et vendredi soir.

Jeudi 25 septembre 2008 :
Appelé pour aller chercher un blessé au squat des migrants, en plein centre-ville, afin de le conduire à l’hôpital, Jean-Claude est tombé, en arrivant sur place, sur des cars de CRS qui ceinturaient le site. Il a pu constater que des interpellations s’opéraient, comme cela est honteusement le cas quotidiennement.

Jean-Claude a alors entendu ce qui semblait être quatre coups de feu, tirés à une vingtaine de mètres. Lors de la manifest’action organisée par SALAM vendredi 26 septembre avec les Migrants, de nombreux migrants africains ont confirmé aux journalistes présents sur place que des policiers avaient tiré en l’air à plusieurs reprises.

Arrivant à cet endroit, le bénévole de SALAM fut pris à partie par un CRS, puis un deuxième le prit à la gorge, le plaquant contre le mur, et le menaçant…

D’autres arrestations de migrants suivirent, et, bien dos tourné, Jean-Claude a entendu nettement des coups portés, notamment près d’un véhicule de CRS, tandis que des femmes et des enfants hurlaient !

Un gradé a alors tenté de calmer relativement en vain ces deux CRS que Jean-Claude a pu très distinctement identifier en dépit de l’obscurité. Un des CRS l’a d’ailleurs menacé en partant.

Et Jean-Claude Lenoir de se demander si le coup de projecteur médiatique porté depuis quelques semaines sur les Migrants du Calaisis (Conseil des Migrants, rapport de la CFDA, installation des WC par SALAM…) n’est pas à l’origine d’une violence qui avait semble-t-il diminué depuis plusieurs mois. Cela laisse t’il présager des moyens employés pour fermer les squats?

Comme cela a à chaque fois été le cas dans le passé, les Migrants peuvent compter sur l’association SALAM pour dénoncer publiquement de tels actes. Jean-Claude Lenoir, vice-président de l’association SALAM, a déposé donc plainte. 

Vendredi 26 septembre 2008 :
Ce vendredi soir à Calais, les CRS ont une fois de plus traqué les migrants lors de courses poursuites à travers les artères principales de la ville à l’aide de fourgons, tandis que des policiers les coursaient matraques d’une main et bombe de gaz de l’autre!

On imagine facilement quelles pourraient être les conséquences de telles attitudes! (voir notamment cet article)

Alors que les CRS contrôlaient les Français qui s’offusquaient de tels actes, une solidarité spontanée a permis à chacun de s’échanger les adresses et ainsi de pouvoir témoigner collectivement suite à nos dépots de plainte!

Rappelons que le repas de l’association SALAM avait été servi ce soir en plein centre-ville, avec distributions de tracts et prises de paroles de nos amis Migrants pour dénoncer leurs conditions de vie inacceptables et la recrudescence des violences policières!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s